Le mythe de la pensée complexe et la démocratie

« C’est dans le vide de la pensée que s’inscrit le mal » disait la politologue Hannah Arendt. Développer une réflexion sophistiquée devrait donc, au contraire, être un gage sincère de comportement politique rationnel. Quand la « pensée complexe » devient un instrument de communication cependant, des questionnements émergent nécessairement sur la place laissée aux citoyens au sein d’une démocratie représentative.  Lire la suite « Le mythe de la pensée complexe et la démocratie »

Qui rêve d’une technocratie au XXIème siècle

L’annonce est fréquente. Le temps des figures politiques serait révolu, viendrait désormais l’ère des think thanks et autres groupes d’études. Les deux ne semblent cependant pas si incompatibles, voire, au contraire, se complètent dans un modèle illustré dans nombre de pays occidentaux. Quand le débat politique est confisqué par des hommes forts s’appuyant sur des experts sur-qualifiés, la démocratie perd alors ce que qui fait son essence : les débats d’idées et l’égale participation de tous. Lire la suite « Qui rêve d’une technocratie au XXIème siècle »

Une indignation à géométrie invariable

« Militant.e : nom. Personne qui agit pour une cause. » Le militantisme se nourrit toujours d’un idéal rêvé ou brisé, d’une cause bafouée qu’elle soit commune ou plus singulière. Si l’indignation précède incontestablement l’action revendicative, n’est-elle pas contre-productive quand elle se nourrit d’un seul désir de conformisme ? Quand la révolte tourne à l’injonction, les causes défendues en pâtissent nécessairement.

Lire la suite « Une indignation à géométrie invariable »

Penser une consommation sans sommation

Janvier est là. Après les fêtes de fin d’année, la frénésie consumériste va pouvoir s’accorder un repos bien mérité. Oui mais. Il serait fâcheux de passer à côté des soldes, les prochaines ne sont qu’en juin. Heureusement, les plus grandes marques, dans la mansuétude supérieure qui les caractérise, accorderont magnanimement des soldes « privées » à leurs plus fidèles clients. Et puis il reste internet. L’honneur est sauf. Lire la suite « Penser une consommation sans sommation »

Quand l’humanisme dialogue avec la charité

Pieux aventuriers, consciencieux dévots, les missionnaires sont souvent associés à une image romantique véhiculée par la littérature et le cinéma. Si les missions ont hautement évolué depuis les œuvres mystiques retracées dans le film Mission, la pratique n’est en pour autant pas désuète. Impérialisme culturel, acculturation et appropriation de la misère à des fins d’intérêts particuliers : les questionnements associés à ces pratiques demeurent également.

Lire la suite « Quand l’humanisme dialogue avec la charité »

Des obéissances en des temps démocratiques

L’histoire du XXIème siècle se fait un malin plaisir d’offrir matière à rouvrir des débats de société parfois centenaires, comme si l’aventure humaine était un éternel recommencement. L’exemple aujourd’hui traité part d’un séisme politique récent : le référendum sur l’indépendance de la Catalogne et ses enseignements sur le rapport à l’autorité en démocratie.

Lire la suite « Des obéissances en des temps démocratiques »

Gardiens de paix dans un pays sans guerre

« Une paix injuste vaut encore mieux que la plus juste des guerres » disait Cicéron. Dans les faits, une paix injuste ne semble être que le terreau fertile duquel émergeront d’autres troubles futurs. Parler de paix et de son maintien, c’est alors nécessairement faire appel à un acteur historiquement singulier ; l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Lire la suite « Gardiens de paix dans un pays sans guerre »

Toute la vérité, rien que la (post)vérité

Le mensonge en politique peut-il être toléré ? Si la réponse évidente devrait être négative, cela impose de définir a contrario une vérité et un acteur en charge de la rétablir. Aidé d’Arendt, Bauman, Orwell et d’autres, l’article qui suit s’intéresse aux médias traditionnels dans ce rôle de contrepouvoir à l’heure de la post-vérité et des faits alternatifs.

Lire la suite « Toute la vérité, rien que la (post)vérité »

Chronique d’une catastrophe « non naturelle » en Haïti

Toujours prompt à relayer les catastrophes naturelles, l’analyse médiatique fait souvent défaut quand il s’agit de comprendre les causes plus profondes impactant la faible résilience d’Etats fragiles comme Haïti face aux aléas climatiques. Analyser les catastrophes beaucoup moins « naturelles » apparues dans la deuxième moitié du XXème siècle est alors hautement nécessaire.

Lire la suite « Chronique d’une catastrophe « non naturelle » en Haïti »